Blog

Les 1001 mots d’Eva Corijn

Il y avait deux raisons pour lesquelles moi, Ilse de Blue Lines, je souhaitais m’entretenir avec la traductrice Eva Corijn : sa maîtrise non pas d’une, ni de deux, mais bien de trois langues (sans parler des nombreuses autres langues qu’elle parle « assez » couramment) et sa créativité. Le multilinguisme et la traduction créative étaient donc au cœur de cette interview.

La personnalité trilingue de Gemma Allen

En septembre 2020, Gemma nous a envoyé une candidature, afin d’effectuer un stage de quelques mois comme traductrice chez Blue Lines. Après avoir lu son extraordinaire CV, nous n’avons pas eu à réfléchir longtemps. Trois langues, trois cultures, trois fenêtres sur le monde : un bagage international qui en fait rêver plus d’un !

Texte et image : le mariage parfait

Une image vaut mille mots. Une image peut parler, paraît-il. Et les mots font souvent défaut. Vous suivez ? C’est un fait : le texte et l’image sont inséparables. Un visuel de campagne accrocheur n’est rien sans un slogan qui fait mouche. Un livre sans couverture n’est pas spécialement attrayant. Et une recette sans photo est plus que...

imec x Blue Lines : une rencontre scientifiquement efficace !

Lentilles de contact intelligentes, tests rapides de dépistage du SRAS-CoV-2, implants cérébraux commandés par des prothèses, plateformes d’apprentissage adaptatives... Surfer sur le site web d’imec garantit une découverte des plus enrichissantes. Et nous, fiers membres de l’équipe de Blue Lines, pouvons nous targuer d’être un part...

Traduction de site Web : pas si vite !

Vous désirez faire traduire votre site Web. Vous savez donc que vos clients (potentiels) aiment que l’on s’adresse à eux dans leur langue maternelle. Heureusement, nombreux sont celles et ceux qui reconnaissent l’importance de la langue dans leur stratégie commerciale et marketing (internationale). C’est un bon début. Mais souvent, les ...

Client redevient client

Si la cadence du titre ci-dessus nous évoque celle de dog eat dog ou de man bites dog (C’est arrivé près de chez vous), sa fin est beaucoup moins sombre. Il est question, dans ce cas précis, de double gain ou de faire d’une pierre deux coups, sans devoir fournir d’efforts particuliers. Du moins, si l’on ne considère pas la qualité et le service comme un effort spécial.